mercredi 2 juillet 2008

Richard B Riddick: apologie d'une bonne idée mal...gérée?

Vin Diesel n'a à mon humble avis pas une carrière exceptionnelle à ce jour, et en toute objectivité relative, car on sait tous que la vie réserve quelque fois de belles surprises (je vous invite par exemple à lire la vie de Travolta avant que Tarantino vienne le sortir de la mort pour Pulp Fiction). Mais pour moi, Le Vin Gazole (!!) a tout de même la chance d'avoir obtenu un vrai rôle qui lui colle a la peau, comme Harrison Ford, qui en a deux lui (Indiana Jones et Han Solo!) , David Duchovny (Fox Mulder, X files, d'ailleurs ici pour le ressentir) mais maintenant aussi je trouve dans Kalifornication et je suis visiblement pas le seul à le penser) ou Sean Connery (007), bref ces rôles ou le physique dépasse ou transporte le perso, et qui portent les films, ou en l'occurrence les séries au rang de véritables mythes (si on prend rien que mes 3 exemples). Non non, je n'ai pas oublié le magnifique Richard Dean Anderson pour McGyver et Stargate SG-1!

Vin Diesel est fascinant en Richard B. Riddick. Ca lui colle à la peau. Il révèle un personnage au combien charismatique, qui impose par sa simple présence, ses yeux, et son vocabulaire réduit mais si plein de sens, chargé d'un passé mystérieux. Fantastique Pitchblack. Je ne vais pas faire de spoiling pour ceux qui n'ont pas vu le chef d'oeuvre (scénaristique) de David Twohy, mais pour moi ca reste une référence. Si vous aimez un peu la dark SF avec un concept derrière, watch it, vous ne le regretterez pas.

Mais c'est ici que le jeune scénariste que je suis intervient. Bien que je le concoive très bien, je ne comprends pas pourquoi les Chroniques de Riddick on fait un flop? Ou plutot si. Pitchblack était fait "at home" avec les moyens du bord par le génial David Twohy, sans toute la machinerie a fric du cinéma américain qui te demande des comptes avant même que le produit ait pu faire ses preuves. Les Chroniques de Riddick sont à mon avis une excellente trilogie pour suivre Pitchblack de la meilleure manière possible, encore faut il qu'il garde la même touch que Pitchblack lui-même. C'est là que le bat semble avoir blessé...

Je ne crois pas que tout puisse faire un hit facon Terminator, Star Wars ou autre Batman. Je crois par contre qu'il y a des bons scénars ailleurs et qu'il y ait pas forcément besoin de 250 millions de USD pour faire un bon film. On est en tous cas un paquet maintenant sur Terre à pousser David Twohy a reprendre la suite des Chroniques de Riddick. Notre appel a été entendu et quelque part, ca fait chaud au coeur qu'un des grands du ciné que j'aime écoute encore toujours attentivement ce que veut son public.

Okay, okay, now on to the really important stuff like “What the fuck is happening with RIDDICK?” Yes, I get your emails demanding another movie; yes, I keep bumping into you guys in airports and at conventions and I take your pleas to heart. All I can say now is “We’re talking about it.” The DVD numbers were really good – we know that, and some potential financiers know that. But if another movie surfaces, it probably won’t be a Universal movie and probably will be an independent movie. Which means we’ll have to make it for substantially less than the last installment. But that’s okay. PITCH BLACK was $22 million all in. Maybe it’s time to go back to our roots – as we go on to The UnderVerse.


Ces bonnes nouvelles mises à par, ca peut faire un peu froid dans le dos. Pitchblack fait partie des 5 doigts de la main de mon Dreamers Rebirth, surtout en driving de suspense. Quand je vois comme Pitchblack est bon et que c'est quand même parti en sucette, je me dis mon vieux Metapat, you never know what the next curve will be. Mais j'ai d'autres modèles qui disent aussi, si tu commence à penser à l'accident quand tu t'installe aux commandes de ton bolide, alors tu ne rouleras plus jamais. Moi je roule-:)

Je vous poste donc la BO originelle de Pitchblack, elle m'avait fasciné à l'époque je me souviens, je l'avais vu dans un ciné de Glasgow, Ecosse. Mais ca c'est une autre histoire.

Hé Vince, arrête les Fast and Furious maintenant et remet le masque. Tu es Richard B Riddick, elle est la ta carrière. et moi j'attends la suite!




PS En fait Vin Diesel c'est le frêre de Mini Moi, en grand, vous trouvez pas?
Metapat, not afraid of the dark!

2 commentaires:

Arno a dit…

Oui moi aussi je veux une suite! Je fais parti des fans de Riddick. Pitchblack est grandiose, je compte pas le nombre de fois où je l'ai regardé... Et les Chroniques de Riddick j'avais également trouvé ça grandiose, décor, vaisseau, fx, purée c'était bien foutu!!! Pourquoi le flop... il fallait réfléchir un peu peut être... Bref, Vin Diesel nous revient dans le prochain Kassovitz, BABYLON AD, je trouve que l'anti-héros de Pitchblack remontre un peu le bout de son nez dans son nouveau rôle... je pense que Kassovitz a compris que Diesel est bon dans ce genre de rôle... (pas comme celui qui lui a flanqué un rôle de nounou... eurk!)

Anonyme a dit…

vin diesel est pas un nain ses un homme est ses mon acteur favori mon chouchou alors respecter le merci gros bisous pour vin diesel je suis fane sisi